Bar à salade

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’arrivée en puissance des bars à salade

Vous les avez remarqués, essayé, adopté…  ce sont les incontournables de la fast cuisine de ces dernières années: les bars à SALADE. Ce sont généralement des lieux dans lesquels on choisit une base de salade, que l’on complète avec plusieurs ingrédients disposés dans une vitrine réfrigérée. Allant de Eat-Salade à Salade & Co en passant par Picadelli, il n’est plus rare de trouver un de ces fameux restaurant sur votre chemin.

Preuve d’une société au goûts changeant, cherchant de plus en plus à se nourrir sainement.

Source d’une nourriture équilibrée en clin avec le bien être de notre corps ? Réellement ?

 

 

Face à cet engouement, faisant pied de nez à nos fast-foods préférés, certains se sont penchés sur cette question… faisant trembler les adeptes du healthy-food.

 

L’histoire voudrait que la première marque d’enseigne à proposer le principe du « saladbar » ait été « The Cliffs » à Springfield (Illinois), en 1951. Toutefois, le premier bar à salade végétarien libre-service en Amérique du Nord était le Salad Bar de Jehane Benoît, situé dans la rue Sherbrooke à Montréal de 1935 à 1940. Toutefois, le concept a mis quelques années année avant de traverser l’atlantique. Développés en France début des années 2000, les nombreux bars à salade que nous connaissons reposent sur un principe simple reposant sur 2 critères : la rapidité d’une restauration rapide et la pureté d’une salade faite maison. L’idée est simple, vous venez, vous choisissez l’entièreté des composants, vous repartez. Constat simple d’un postulat qui fait fureur.

 

Néanmoins, beaucoup se sont penchés sur l’origine de tous ces produits. Avec un prix souvent attractif, la question est de savoir si la salade que vous dégustez est réellement source de bonne santé.

 

C’est en tout cas la promesse qui est faite par chacun d’entre eux. Promettant des produits frais, français, sans gluten et même certifié Agriculture biologique. Le constat semble sans appel… l’effort est fait et en théorie, tout semble promettre une culture healthy. Toutefois, un élément considérable est oublié : la vinaigrette ! Souvent servie abondamment pour raviver une salade qui peut se valoir souvent trop fades… Elle n’est pas à prendre à la légère. Effectivement, aussi agréable soit elle, celle-ci se doit d’être préparée avec attention si vous ne voulez pas perdre tous le bien faits d’une bonne salade. Ni trop grasse, trop salée, trop sucrée sont les mots d’ordre d’une vinaigrette réussie.

 

Alors ? Chose comprise par nos bars à salade préférés ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Réductions de folies

Jusqu'à 20% toute l'année sur vos achat dans 2000 magasins

Avant de partir je vous propose un bon plan gratuit dans des milliers de magasins, profitez-en
Avoir ma réduction maintenant
* vous souscrivez à la newsletter et vous serez redirigé vers l'opportunité du moment (igraal)
%d blogueurs aiment cette page :