Les bacs gastronormes, une solution pratique pour les restaurateurs !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Évoluer dans le domaine de la cuisine professionnelle implique un certain nombre d’équipements fondamentaux et spécifiques à posséder. Ils faciliteront le traitement des aliments dans de meilleures conditions. Il existe, à cet effet, plusieurs alternatives auxquelles on peut se référer. Parmi celles-ci, on peut citer des bacs gastronormes, qui sont des accessoires de cuisine de référence et pratiques. Au sein des cuisines professionnelles en particulier, ces bacs sont d’une utilité certaine et ce, sur plusieurs plans.

Le bac gastronorme : de quoi s’agit-il ?

Encore appelé bac GN, le bac gastronorme est un récipient indispensable pour les professionnels de la restauration. Conçus dans des dimensions précises, variées et adéquates, les bacs gastronormes répondent à la majorité des besoins de leurs utilisateurs. Pour faire simple, ces différents bacs ont pour but de faciliter la gestion quotidienne des différents ingrédients utilisés en cuisine, grâce à leurs mesures standardisées et variées.

Cet accessoire de cuisine fut officialisé pour la première fois le 17 novembre 1964 par les associations de restaurateurs suisses. À l’occasion de cette officialisation, ces dernières ont exprimé leur souci de précision à propos du bon déroulement de leur travail. Suite à cet événement, la norme est désormais reconnue et utilisée dans le monde entier, malgré quelques contestations lors de sa légalisation.

En 1993, le Comité européen de normalisation a décidé d’adopter ce format sous la référence EN631-1 :1993.

Les avantages des bacs gastronormes

Un bac gastro a de nombreuses attributions dans son utilisation. Ce récipient permet de stocker des produits de façon efficace. Les matières à partir desquelles il est conçu lui attribuent, en effet, certains caractères qui aident à conserver convenablement vos aliments.

bac gastronorme

Par ailleurs, ces accessoires trouvent également leur utilité pour le service ou le transport. Ils sont en effet fabriqués dans une matière simple, et permettant une présentation optimale. Ceci contribue à leur facilité d’usage, notamment dans le cadre d’une chaîne de restauration rapide, qui mettrait ses divers aliments en présentation dans sa vitrine, chacun réparti dans un bac. Si vous envisagez par ailleurs de déplacer un produit, ces bacs se présentent comme l’accessoire de référence. Grâce à leur poids, on ne sentira aucune difficulté pour déplacer des aliments d’un endroit à un autre. Les bacs gastronormes sont également utilisés pour faire cuire ou refroidir un repas. On en distingue également qui peuvent être perforés dans le but de favoriser l’égouttage de certains produits.

Les bacs gastronormes sont des ustensiles de cuisine qui s’adaptent très aisément à tout type d’environnement. De ce fait, ils peuvent s’accommoder convenablement aux rayonnements, aux réfrigérateurs, aux fours, aux bains-marie, aux lave-vaisselles ou encore aux lave-batteries. De même, ils s’accordent sans encombre, aux échelles de transport, aux tables de travail, aux tiroirs et à bien d’autres endroits. En d’autres termes, il s’agit de récipients très polyvalents qui deviennent très vite indispensables dans le cadre d’une activité de bouche. Notez par ailleurs que ces cuves gastronormes sont conformes aux différentes règles en vigueur, aussi bien sur le plan hygiénique que sanitaire.

Quelles sont les différentes matières de conception des bacs gastronormes ?

Les bacs gastronomes peuvent en effet être fabriqués en diverses matières. Vous pourrez en apprendre davantage sur ce point en visitant le Guide Wikipédia gastro norm.

Leur objectif principal est de permettre à tous les utilisateurs d’en tirer un profit, tout en conservant les aliments sainement. Ainsi, on distingue en premier lieu le bac en inox. C’est le récipient le plus utilisé et le plus apprécié des cuisiniers professionnels. Grâce à cette matière, le bac bénéficie d’une résistance notable et peut aussi bien conserver le chaud que le froid. Par ailleurs, il est très facile à entretenir et ne rouille pas au cours de son utilisation, tout en étant très résistant aux chocs.

On retrouve ensuite les bacs en polypropylène. Particulièrement légers, ils permettent de stocker aisément et de conserver des mets dans le réfrigérateur très simplement. Ils sont aussi très solides face aux températures basses ou élevées.

On distingue également les bacs en polycarbonate. Ces derniers sont parfois transparents, et il est conseillé de les utiliser pour la conservation d’ingrédients divers.

Quant aux bacs en mélamine, ce sont des contenants conçus en noir et en blanc. Leur but principal est la conservation d’aliments. Il est donc souhaitable de les utiliser pour conserver vos produits au froid, puisque ces bacs peuvent résister à des températures allant jusqu’à -40°C.

Pour finir, on retrouve les bacs en porcelaine. Contrairement aux autres modèles, ces derniers résistent moins aux chocs. Pourtant, ils sont d’une efficacité très remarquable, notamment dans un environnement réfrigéré. Ce type de récipient est donc idéal dans le cadre de buffets froids. Grâce à la porcelaine, ces bacs s’avèrent très tenaces et sont même compatibles avec les fours et les micro-ondes.

bacs gastronormes

Les critères pour bien choisir ses contenants

Tout comme pour choisir une friteuse électrique, le choix du bac gastronorme se fait avec tact. Aussi nombreux qu’ils soient, ces accessoires ne sont pas conçus pour être utilisés avec les mêmes équipements.

Le premier critère à prendre en compte est donc la taille des bacs. Il vous faudra donc les choisir en fonction de vos besoins personnels, de la taille de vos installations (vitrine réfrigérée, réfrigérateur, etc.), en prenant en compte la possibilité de les empiler pour un gain de place lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

L’autre aspect à considérer est la qualité de l’inox, qui existe en deux types. On distingue ainsi l’inox 18/10 et l’inox 18/0. Ces nombres indiquent tout simplement le pourcentage en chrome et en nickel. Pour l’inox 18/10, on pourra donc lire qu’il contient 18% de chrome et 10% de nickel. C’est cette même lecture qui se fait également au niveau du deuxième cas.

Notez que la présence ou non de nickel ne conditionne en aucun cas la qualité et le niveau de résistance du bac. Le nickel est surtout utilisé pour améliorer le design du récipient, car il permet principalement de faire briller l’inox.

Laisser un commentaire

Réductions de folies

Jusqu'à 20% toute l'année sur vos achat dans 2000 magasins

Avant de partir je vous propose un bon plan gratuit dans des milliers de magasins, profitez-en
Avoir ma réduction maintenant
* vous souscrivez à la newsletter et vous serez redirigé vers l'opportunité du moment (igraal)
%d blogueurs aiment cette page :