Une tasse de café par jour pour réduire risque de cancer du foie

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Enfin, du répit pour les amateurs de caféine ! Votre tasse de café quotidienne n’est peut-être pas aussi mauvaise qu’on vous l’a dit. Une nouvelle étude, publiée dans la revue BMJ Open, suggère qu’une dose quotidienne de café peut aider à prévenir le risque de cancer du foie de près de 50%. Pendant longtemps, le café a été considéré comme une mauvaise boisson, principalement en raison de sa teneur élevée en caféine. La caféine est un stimulant du système nerveux central (SNC) capable de vous remonter le moral et de vous donner un regain d’énergie instantané. Il est également présent dans d’autres boissons comme les boissons énergisantes.

 

De nombreuses études antérieures ont indiqué qu’une consommation excessive de caféine peut causer des maux d’estomac, des indigestions, de l’hypertension artérielle, une accélération du rythme cardiaque et de l’anxiété. Cependant, une récente étude suggère qu’une tasse de café par jour peut être bénéfique.

Pour l’étude, des chercheurs de l’Université de Southampton et de l’Université d’Édimbourg ont examiné les données de 26 études antérieures auxquelles ont participé plus de 2,25 millions de participants. Les résultats ont montré que les personnes qui consommaient une tasse de café par jour avaient moinsde20% d’echance de développer le type de cancer du foie le plus courant connu sous le nom de carcinome hépatocellulaire. De plus, ils ont constaté que ceux qui buvaient deux tasses de café par jour avaient un risque réduit de 35 % de souffrir de la maladie, tandis que la consommation de cinq tasses réduisait leur risque de moitié. Le café décaféiné peut également offrir des avantages similaires, mais son effet est très faible par rapport au café ordinaire.

Les chercheurs ne suggèrent pas que tout le monde devrait commencer à consommer beaucoup de café tous les jours, mais ils ont trouvé un lien et d’autres études sont nécessaires pour renforcer les preuves qui montrent les effets positifs d’une consommation modérée de café.  Lorsqu’il est consommé avec modération, le café peut être comme une  » merveilleuse médecine naturelle « , disent-ils.  Ils travaillent encore à trouver pourquoi le café a un effet protecteur contre le cancer du foie.  La consommation de café a également été associée à une meilleure santé cardiaque et à une plus grande vivacité d’esprit.

Nous savons que la modération est la clé, mais qu’en est-il du trop ? Selon la FDA américaine, une consommation de 400 à 500 milligrammes de café par jour est considérée comme  » sûre « . Cependant, les effets peuvent varier d’une personne à l’autre. Une consommation excessive de café peut avoir des effets secondaires comme des douleurs à l’estomac, de la diarrhée, des reflux acides, de l’insomnie et de l’agitation. Si vous en faites l’expérience fréquemment depuis longtemps, il est temps de plafonner votre consommation de café.  Anju Sood, nutritionniste de Bangalore, nous met en garde et suggère :  » Consommer une ou deux tasses de café peut être une bonne chose, mais si vous dépassez cette limite, cela peut entraîner une déshydratation de votre corps. Dans ce cas, les minéraux essentiels solubles dans l’eau et les vitamines sont également évacués de l’organisme. Par conséquent, vous devez vous en tenir à votre dose quotidienne et la combiner avec d’autres liquides comme les tisanes chaudes, les jus frais ou le babeurre pour rester hydraté toute la journée. « 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :