espresso expresso

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’espresso ou expresso ce n’est pas juste un petit café, c’est toute une histoire et c’est très codifié contrairement à ce que l’on pense. Découvrez comment faire un vrai expresso, son histoire dans cet article.

expresso

L’expresso c’est quoi ?

 

Espresso prononcez  ɛsprɛsoʊ  , en italien   esprɛsso  est un café fait avec une petite quantité d’eau presque bouillante et sous pression qui passe au travers de grains de café finement moulus. L’Espresso est généralement plus épais que le café fait par d’autres méthodes, a une concentration plus élevée de solides en suspension et dissous, et a une crème sur le dessus (une mousse avec une consistance crémeuse). Un expresso est de couleur brun foncé et surmonté d’une mousse dorée surnageant appelée crema, composée d’huiles, de protéines et de sucres. En raison du procédé de brassage sous pression, les arômes et les produits chimiques dans une tasse typique d’espresso sont très concentrés. L’Espresso est également la base pour d’autres boissons comme le caffè latte, cappuccino, caffè macchiato, caffè mocha, ou caffè Americano.

L’expresso, la définition exacte d’un expresso

 

Les paramètres techniques définis par l’Institut national italien Espresso pour la fabrication d’un espresso certifié italien sont comme une science, et non un art .

Parameter valeur
Quantité de café 7g ± 0.5 g (0.25 ± 0.02 oz)
Température de sortie de l’eau 88 ± 2 °C (190 ± 4 °F)
Temperature dans la tasse 67 ± 3 °C (153 ± 5 °F)
Pression 9 ± 1 bar (131 ± 15 psi)
Temps de Percolation 25 ± 5 seconds
Volume , crème incluse 25 ± 2.5 ml (0.85 ± 0.08 US fl oz)

 

 

L’expresso, moins de caféine que dans un café

Espresso a plus de caféine par unité de volume que la plupart des boissons au café, mais parce que la taille de la portion habituelle est beaucoup plus petite, la teneur totale en caféine est inférieure à une tasse de café standard, contrairement à une croyance commune. Bien que la teneur réelle en caféine de toute boisson varie en fonction de la taille, de l’origine du grain, de la méthode de torréfaction et d’autres facteurs, la teneur en caféine des portions «typiques» d’espresso par rapport à l’infusion est de 120 à 170 mg contre 150 à 200 mg . L’orthographe «expresso» est parfois utilisée.

Tandis que certaines sources indiquent que cette orthographe est incorrecte, d’autres sources l’appellent une variante d’orthographe acceptable.

 

La crema est responsable de préserver les arômes et maintenir la température du café. La crema idéale a une couleur noisette avec des reflets de couleur brune halée. Elle doit être dense, uniforme et lisse et ne pas présenter des bulles à sa surface. Son épaisseur idéale est de 2 mm et elle ne doit pas disparaitre lorsque le café est brassé3.

Pour avoir droit au nom « expresso », la boisson chaude doit avoir été préparée avec au moins 7 g de café torréfié par décilitre (contre 5 g pour un « café »).

Le café expresso diffère du café habituellement préparé par filtration ou par simple percolation (comme dans les cafetières italiennes) par sa consistance épaisse et son fort arôme.

À cause de son goût très fort, l’expresso servi sans sucre et sans lait est considéré par certains comme ayant un goût exquis : il est généralement servi en petite quantité dans de petites tasses.

En règle générale, un espresso, simple ou double, doit être accompagné d’un petit verre d’eau fraîche afin de s’éclaircir le palais avant ou après la dégustation.

 

 

Espresso est fabriqué en forçant l’eau très chaude sous haute pression à travers des grains finement broyé de café compacté. Compresser le café favorise la pénétration même de l’eau des motifs.   Ce procédé produit une boisson presque sirupeuse en extrayant à la fois des composants solides et dissous. La crème ou mousse est produite par émulsification des huiles dans le café moulu en un colloïde, ce qui ne se produit pas dans d’autres méthodes de brassage. Il n’existe pas de norme universelle définissant le processus d’extraction de l’espresso, mais il existe plusieurs définitions publiées qui tentent de limiter la quantité et le type de café moulu utilisé, la température et la pression de l’eau et le taux d’extraction. En général, on utilise une machine à expresso pour faire de l’espresso. L’acte de produire un espresso est souvent appelé « tirant », en provenance de machines à expresso à levier, qui nécessitent de tirer vers le bas une poignée attachée à un piston à ressort, forçant l’eau chaude à travers le café à haute pression. Aujourd’hui, cependant, il est plus fréquent que la pression soit générée par une pompe électrique.

Choisir une machine à espresso /expresso

 

Choisir une machine expresso est difficile, vous en aurez pour tous les gouts.

La senseo, classique , efficace, dont les recharges ne sont pas chères et compatibles avec des marques génériques. La machine est robuste, pompe correctement et vous pouvez faire 2 café en même temps. Pratique. Elle fait également chocolat avec des recharges spéciales.

La senseo

La delognhi, elle est robuste, économique , vous pouvez mettre du café en moulu directement et pouvez avoir deux cafés en même temps. Gros plus , elle délivre de l’eau sous pression.

La delonghi

La nespresso, plus haut de gamme, elle ne permet de faire qu’un seul café, son café est cher , par contre elle à Cloney… Son système propriétaire vous empêchera d’utiliser d’autres cafés.

Vous faites partie du « club Nespresso »,   un café vous est offert et une fois vos emplettes effectuées car vous n’avez d’autres choix que d’acheter sur internet ou en boutique, vous avez l’impression de repartir avec un sac de bijoux, il faut dire que le prix du café est de 70€ le kg… Le fait  de ne pas être disponible en grande surface « évite toute comparaison« .

Dans la diversité des arômes, il n’y a pas la possibilité de bénéficier d’une capsule « cappuccino » ou « latte machiatto » voir lait seul, par exemple.

En effet, vous devez investir dans un accessoire supplémentaire comme « aéroccino » ou alors acheter un machine nespresso avec cette « option » lait (umilk ).

anecdote intéressante  : il existe des dosettes biodégradables imaginées par le concepteur de Nespresso devenu concurrent de son ancien employeur

La nespresso

 

La dosette rechargeable, moins classe mais le cout d’utilisation baisse terriblement.

Sinon si vous avez les moyens il y les modèles avec café en grain ou mieux café en grain+ lait à la pression à part. Si le café est en grain et bien conservé, la machine moud le café au moment de son utilisation, c’est super discret (genre marteau piqueur) mais l’espresso est meilleur…

 

La « Krups Dolce gusto » qui elle, nous offre une variété de capsules qui ne sont pas uniquement des cafés.

 

 

 

Une machine à grain

 

Je ne parle ici pas des presses cafés et autres cafetières simple car on parle espresso ici.

En tout cas personnellement j’aime bien la version en grain, la senseo pour son coté pratique et la delonghi pour son coté pas cher et pour les cafés aromatisés .

 

Economiser intelligemment sur votre machine et votre café

Grâce au cashback , vous pouvez par exemple économiser 10 % chez darty (et 1800 autres magasins), voilà une belle promotion , il suffit d’acheter en ligne (en plus grâce à la loi hamont , vous avez 14 jours de rétractation à partir de la datte de réception alors que vous en avez légalement 0 en magasin).

Je vous donne mon astuce, c’est d’acheter avec un site de cashback (100% gratuit)

Inscription sur ce lien :              ebuyclub achetez malin

La seconde astuce est celle de l’économie de café, c’est plus pour les machine à dosettes comme la senseo, vous pouvez , mais les magasins ne le disent pas, utiliser du café lambda grâce à ce petit dispositif.

Pour la senseo

Pour la nespresso

 

Sachez qu’à long terme, le café en dosette type nespresso est bien plus cher que le café classique, alors recharchez.

L’espresso est une méthode et le résultat de la méthode

L’Espresso est à la fois la boisson au café et la méthode. Ce n’est pas un grain, un mélange de grain. N’importe quel niveau de grain ou de torréfaction peut être utilisé pour produire de l’espresso authentique. Par exemple, dans le sud de l’Italie, un grain plus foncé est généralement préféré. Plus au nord, la tendance se déplace vers des torréfactions plus légères, tandis qu’en dehors de l’Italie, un large éventail est populaire.

Popularité

espresso-bar

Espresso a gagné en popularité   dans le monde entier depuis les années 1980. Aux États-Unis, les cafés servent de nombreuses variantes en ajoutant du sirop, de la crème fouettée, des extraits de saveur, du lait de soja et des épices à leurs verres (cf starbuck). L’Amérique du Nord-Ouest Pacifique a été considérée comme le moteur derrière cette tendance. La popularité s’est ensuite propagée aux magasins dans d’autres régions et dans les maisons comme des machines  sont devenues disponibles à coût modéré, plus encore, le café est même devenu classe avec un certain Cloney.. Dans d’autres parties du monde, espresso a longtemps été la méthode habituelle de préparation du café dans les restaurants, bars et cafés.

 

Le brevet italien d’Angelo Moriondo pour un appareil de production de boissons à café « instantané » à la vapeur, enregistré à Turin en 1884 (n ° 33/256). Cette invention est ensuite protégée par un brevet international enregistré à Paris le 23 octobre 1885. L’auteur Ian Bersten, dont l’histoire des brasseurs de café est citée ci-dessous, prétend avoir été le premier à découvrir le brevet de Moriondo . Bersten décrit le dispositif comme « … presque certainement la première machine bar italienne qui contrôlait l’approvisionnement en vapeur et en eau séparément pour le café » et Moriondo comme « … certainement l’un des premiers découvreurs de l’expresso  . « Contrairement aux vraies machines à espresso, c’était un brasseur en vrac, et ne brassait pas le café » à la demande »pour le client individuel. Dix-sept ans plus tard, en 1901, Luigi Bezzera, de Milan, a apporté un certain nombre d’améliorations à la machine à expresso. Il a breveté un certain nombre d’entre eux, dont le premier a été demandé le 19 décembre 1901. Il a été intitulé «Innovations dans les machines pour préparer et servir immédiatement la boisson au café» (brevet n ° 153/94, 61707, 5 juin 1902). En 1905, le brevet a été acheté par Desiderio Pavoni, qui a fondé la société « La Pavoni » et a commencé à produire la machine industriellement (une par jour) dans un petit atelier de Via Parini à Milan.

La popularité de l’espresso s’est développée de diverses façons; Une discussion détaillée de la propagation de l’espresso est donnée dans (Morris 2007), qui est une source de diverses déclarations ci-dessous. En Italie, la hausse de la consommation d’expresso a été associée à l’urbanisation, les barres d’espresso fournissant un lieu de socialisation. En outre, les prix du café ont été contrôlés par les autorités locales, à condition que le café ait été consommé debout, en encourageant la culture «stand at a bar».

Dans le monde anglophone, l’espresso est devenu populaire, en particulier sous la forme de cappuccino, en raison de la tradition de boire du café au lait et de l’exotisme de la mousse; Aux États-Unis, il s’agissait plus souvent de lattes, avec ou sans addition de sirops aromatisés. Le latte a été inventé dans les années 1950 par l’Italien Lino Meiorin de Caffe Mediterraneum à Berkeley, en Californie, comme un cappuccino long, et a ensuite été popularisé à Seattle, puis à l’échelle nationale et internationale par Starbucks basé à Seattle en À la fin des années 80 et 90.

Au Royaume-Uni, l’espresso a gagné en popularité parmi les jeunes dans les années 1950, qui se sentaient plus bienvenus dans les cafés que dans les pubs. Espresso a été initialement populaire, en particulier dans la diaspora italienne, de plus en plus populaire avec le tourisme en Italie exposant d’autres à l’espresso, tel que développé par Eiscafès établi par les Italiens en Allemagne. Initialement, les barres d’espresso italiennes expatriées étaient des lieux de downmarket, desservant la diaspora italienne de classe ouvrière – et ainsi appelant à la sous-culture / contre culture alternative; Cela peut encore être vu aux États-Unis dans les quartiers américains italiens, tels que le North End de Boston, la Petite Italie de New York et le North Beach de San Francisco. À mesure que le café spécialité s’est développé dans les années 1980 (suite à des développements antérieurs dans les années 1970 et même les années 1960), une culture de café artisanal autochtone s’est développée, l’espresso étant positionné comme une boisson haut de gamme.

Dans les années 2010, les commentateurs de la culture du café distinguent le café à grande chaîne et le café moyen comme «café de seconde vague», et le café artisanal de luxe comme «café de troisième vague». Au Moyen-Orient, l’espresso est de plus en plus populaire, avec l’ouverture des chaînes de cafés de l’Ouest.

Préparation à la maison

Une caractéristique distinctive de l’espresso, par opposition au café infusé, est l’association d’espresso et du café dans les machines, en raison à la fois de l’équipement spécialisé et de la compétence requise, faisant de l’espresso une expérience sociale. La montée générale de l’intérêt de cette boisson. Aujourd’hui, un large éventail d’équipements espresso maison peut être trouvé dans les magasins de cuisine et d’appareils électroménagers, les fournisseurs en ligne et les grands magasins. La première machine à espresso à usage domestique était la Gaggia Gilda. Peu de temps après, des machines similaires telles que Faema Faemina, FE-AR La Peppina et VAM Caravel ont suivi dans un même facteur de forme et des mêmes principes opérationnels .. Ces machines ont encore une petite mais dédiée part de fans. Jusqu’à l’avènement de la première petite pompe électrique à base de machines à espresso comme le bébé Gaggia et Quickmill 810, les machines à expresso maison n’ont pas été largement adoptées. Au cours des dernières années, la disponibilité accrue de comptoirs et de systèmes d’espresso à base de capsule a augmenté la quantité d’espresso consommée à la maison. La popularité de l’ espresso se faisant en parallèles à l’augmentation de du café maison. Certains amateurs poursuivent à la fois de faire du café maison et de l’espresso.

Étymologie et orthographe

Un café espresso italien-américain.

Bien que certains dictionnaires anglo-américains se réfèrent simplement à «pressé»,  «expresso», tout comme le mot anglais «express», transmet les sens de «juste pour vous» et «rapidement», qui peut être liés à la méthode de préparation de l’espresso.

Les mots express, expres et espresso ont chacun plusieurs significations en anglais, en français et en italien. La première signification est à faire avec l’idée d’exprimer ou de presser la saveur du café en utilisant la pression de la vapeur. La deuxième signification est à faire avec la vitesse, comme dans un train. Finalement, il y a la notion de faire quelque chose «expressément» pour une personne … Les premières machines à expresso Bezzera et Pavoni en 1906 ont pris 45 secondes pour faire une tasse de café, une à la fois, expressément pour vous.

Une autre source, le Online Etymology Dictionary, favorise l’explication «pressée»: «café fait sous pression de vapeur, 1945, de l’espresso italien (caffe), de l’expresso« pressé », du participe passé de esprimere, du latin exprimere , Squeeze out ‘…   référence à la pression de vapeur.  »

L’espresso moderne, utilisant de l’eau chaude sous pression, initiée par Gaggia dans les années 1940, était à l’origine appelé crema caffè, en anglais «cream coffee», comme on peut le voir sur de vieilles machines Gaggia, à cause de la crème. Ce terme n’est plus utilisé, bien que le crema caffè et les variantes (caffè crema, café crema) trouvent un usage occasionnel dans l’image de marque.

 

Variante orthographique, alors espresso ou expresso?

Il y a un débat sur la question de savoir si l’orthographe expresso est incorrecte ou s’il s’agit d’une variante acceptable. Il est appelé une variante moins commune dans certaines sources. L’Italie utilise le terme espresso, en substituant la plupart des lettres x dans les mots racines latines avec s; X n’est pas considéré comme faisant partie de l’alphabet italien standard. Les Italiens se réfèrent communément à lui simplement comme caffè (café), espresso étant le café ordinaire à l’ordre; En Espagne, alors que le café expreso est considéré comme la dénomination la plus « formelle », le café solo (seul, sans lait) est le moyen habituel de le demander lors d’un bar à espresso. Certaines sources indiquent que l’expresso est une orthographe incorrecte, y compris Garner’s Modern American Usage.
Alors que l’orthographe «expresso» est reconnue comme l’usage courant dans certains dictionnaires américains,   certains sites Web de cuisson appellent la variante «x» illégitime

Oxford Dictionaries online states « L’orthographe » expresso « n’est pas utilisé dans l’italien d’origine et est strictement incorrect, bien qu’il soit commun. »

Le Oxford English Dictionary et Merriam-Webster l’appellent une variante de l’orthographe.

Le dictionnaire en ligne d’étymologie appelle «expresso» une variante de «espresso».

Le Oxford Dictionary of American Usage and Style (2000) décrit l’orthographe expresso comme «faux» et spécifie espresso comme la seule forme correcte. La troisième édition de Fowler’s Modern English Usage, publiée par la Oxford University Press en 1996, a noté que la forme espresso « a complètement chassé la variante expresso (qui a probablement été inventé sous l’impression que It. Espresso signifiait« fast, express ») .  »

 

composition et calories

Probablement en raison de sa plus grande quantité de solides en suspension que le café typique qui est absent des nutriments essentiels, espresso a des contenus importants du minéral minéral alimentaire, les vitamines B niacine et riboflavine, et 212 mg de caféine pour 100 grammes de café liquide brassé ).

Valeur nutritive par 100 g (3,5 oz)
Énergie 8,4 kJ (2,0 kcal)
Les glucides 0.
Graisse 0,2
Protéine 0,1
Vitamines
Riboflavine (B2) (17%) 0,2 mg
Niacine (B3) (35%) 5,2 mg
Minéraux
Magnésium (23%) 80 mg
Autres constituants
Eau 97,8 g
Théobromine 0 mg
Caféine 212 mg

Istituto Nazionale Espresso Italiano (ca exite vraiment)

La Gaggia, modèle Classica – 1948.

Depuis 1998, l’institut national de l’expresso italien s’est engagé à défendre la qualité de l’expresso par une certification reconnue CSQA (certificat de conformité n ° 214 du 24 septembre 1999, DTP 008 ed. 1) qui prévoit exclusivement l’utilisation de mélanges certifiés, de machines et de professionnels qualifiés.

L’Expresso certifié  est une tasse de café contenant 25 millilitres de café avec sur le dessus une crème consistante et de fine tessiture, de couleur noisette à brun foncé. La saveur doit être intense et riche avec des notes de fleurs, fruits, chocolat et de pain grillé. En bouche, le café doit être corsé et velouté, légèrement amer et jamais astringent.

Foires à l’espresso (dingue non?)

Depuis 2004, à Trieste, se déroule bisannuellement la TriestEspresso Expo: grand salon international consacré à la filière de l’industrie de l’expresso.

L’espresso est un élément clé de la culture italienne. Il est à la base d’un nombre incalculable de préparations :

Variantes de la conception

Les principales variables dans un plan d’espresso sont la taille et la longueur.   Cette terminologie est normalisée, mais les tailles et proportions précises varient considérablement.

Les cafés peuvent avoir un shot standardisé (taille et longueur), comme le «triple ristretto» , qui ne fait varier que le nombre de coups dans les boissons à expresso comme les lattes, mais sans changer l’extraction. Le changement entre un double et un triple Nécessite de changer la taille du panier de filtre, tandis que le changement entre ristretto, normale et lungo peut nécessiter de changer la mouture

Taille

La taille peut être un simple, double ou triple, en utilisant une quantité proportionnelle de café moulu, environ 7, 14 et 21 grammes. Des paniers filtrants de dimensions correspondantes sont utilisés. Le terme italien multiplicateur doppio est souvent utilisé pour un double, avec solo et triplo étant plus rarement utilisé pour les individuels et triples. Le seul coup ou shot est la taille traditionnelle, ce shot traditionnelle étant le maximum qui pouvait facilement être tiré sur une machine à levier, tandis que le double est le tir standard aujourd’hui.

filtre delonghi 2 tasses
filtre 2 tasses

Les paniers simples sont profilés ou ont un diamètre réduit pour fournir une profondeur comparable aux paniers doubles et, par conséquent, une résistance comparable à la pression de l’eau. La plupart des paniers doubles sont légèrement coniques (le «modèle Faema»), tandis que d’autres, comme le La Marzocco, ont des côtés droits. Les paniers triples sont normalement rectilignes.

espresso-bar
double bec

Les porte-filtres sont souvent livrés avec deux becs, habituellement très espacés, et un panier à deux dimensions . Chaque bec peut éventuellement se distribuer dans une tasse séparée, donnant deux coups en solo (mais doppio-brassés), ou en une seule tasse (d’où le Espacement étroit). Les vrais plans À un bec sont rares,  un seul coup dans un café étant généralement la moitié d’un coup de doppio.

Dans les boissons à base d’espresso, en particulier les boissons à base de lait, une boisson à trois ou quatre plans d’espresso sera appelée «triple» ou «quad», respectivement.

Longueur de votre expresso (allongé ou pas alors?)

La longueur de la prise de vue peut être ristretto (ou stretto) (réduit), normale / standard (normal), ou lungo (long): [citation nécessaire] ceux-ci peuvent correspondre à une plus petite ou plus grande boisson avec la même quantité de café moulu et Même niveau d’extraction ou à une durée d’extraction différente. Les proportions varient et le volume (et la faible densité) de la crème rendent difficiles les comparaisons basées sur le volume (la mesure précise utilise la masse de la boisson). Typiquement ristretto est la moitié du volume de normale, et lungo est double à triple le volume normale. Pour un double coup, (14 grammes de café sec), une normale utilise environ 60 ml d’eau. Un double ristretto, une forme commune associée à espresso artisanal, utilise la moitié de la quantité d’eau, environ 30 ml. [La citation nécessaire]

Ristretto, normale et lungo peuvent ne pas être simplement le même tir, arrêté à des moments différents – ce qui peut donner lieu à un tir sous-tiré (si le temps est trop court) ou à un tir trop surexploité (si le temps est trop long) . [Citation requise] Plutôt, la mouture est ajustée (plus fine pour ristretto, plus grossier pour lungo) de sorte que le volume cible est atteint par les finitions d’extraction de temps.

Un coup considérablement plus long est le caffè crema, qui est plus long qu’un lungo, allant dans la taille de 120-240 ml (4-8 US fl oz), et brassé de la même manière, avec un grind plus grossier.

La méthode d’addition de l’eau chaude produit une version plus douce de la saveur originale, tandis que le passage de plus d’eau à travers la charge de café moulu ajoutera d’autres saveurs à l’espresso, ce qui pourrait être désagréable pour certaines personnes.

Du froid

Espresso froid (espresso freddo) est une forme alternative d’espresso, principalement servi dans le sud de l’Europe. Conçu en Grèce, avec cappuccino freddo autour du début des années 90, freddo espresso jouit d’une grande demande en Grèce et ses pays voisins pendant l’été. [37] Le processus de le faire semble simple; Après avoir préparé 2 plans d’espresso (habituellement Ristretto), le café est agité dans une grosse boîte de fer avec du sucre (si nécessaire) et 2-3 glaçons jusqu’à ce que le bidon soit froid. Ensuite, le mélange est mis dans un verre rempli de glaçons.

 

 

 

En plus d’être servi seul, l’espresso est souvent mélangé, notamment avec du lait – soit cuit à la vapeur (sans mousse importante), mousse humide («microfoam»), ou mousse sèche, et avec de l’eau chaude. Les boissons expresso à base de lait, par ordre de grandeur, comprennent: le macchiato, le cappuccino, le blanc plat et le latte; Les autres combinaisons de lait et d’espresso comprennent latte macchiato, cortado et galão, qui sont faites principalement avec du lait cuit à la vapeur avec peu ou pas de mousse. Les combinaisons Espresso et eau sont Americano et noir. D’autres combinaisons incluent le café avec espresso, parfois appelé «l’œil rouge» ou «tiré dans l’obscurité».

Principales variantes

Macchiato traditionnel: 35-40 ml, un coup (30 ml) avec une petite quantité de lait (principalement cuit à la vapeur, avec de la mousse légère, il ya une marque visible)
Macchiato moderne: 60 ml ou 120 ml, un ou deux plans (30 ou 60 ml), avec du lait 1: 1
Cortado: 60 ml, un coup avec du lait 1: 1, peu de mousse
Piccolo Latte: 90 ml, un coup avec du lait 1: 2, peu de mousse
Galão: 120 ml, un coup avec du lait 1: 3, peu de mousse
Blanc plat: 150 ml, un ou deux plans (30 ou 60 ml), avec du lait 1: 4 ou 2: 3
Cappuccino: 150-180 ml, un ou deux plans (30 ou 60 ml), avec de la mousse humide.
Latte: 240-600 ml, deux doses ou plus (60 ml), avec du lait 1: 3-1: 9

mélangé avec
du lait de l’eau chaude
espresso est au dessus(ajouté en second dans la tasse)
latte macchiato long black/ noir long
en dessous(en premier dans votre tasse) caffè latte caffè americano

Les méthodes de préparation diffèrent entre les boissons et entre les baristas. Pour les macchiatos, le cappuccino, le blanc plat, et les lattes plus petits et Americanos, l’espresso est infusé dans la tasse, puis le lait ou l’eau est coulé dedans. Pour les boissons plus grandes, où un grand verre n’entre pas sous la tête d’infusion, Infusé dans une petite tasse, puis versé dans la plus grande tasse; À cet effet, on peut utiliser une demitasse ou un pichet spécialisé. Ce « versement dans un verre existant » est une caractéristique déterminante du latte macchiato et des interprétations classiques de l’œil rouge. Alternativement, un verre avec de l’eau « existante » peut avoir de l’espresso brassé dedans – pour préserver la crème – dans le long noir. L’infusion sur le lait n’est généralement pas faite.

 

  • Caffè ristretto (serré) : noir très fort, préparé avec moins d’eau pour la même dose de café
  • Caffè lungo (allongé) : espresso que l’on obtient en laissant couler plus d’eau à travers le filtre de la machine… environ le tiers plus d’eau — toute l’eau passe dans le filtre
  • Caffè all’americana ou americano : espresso auquel on rajoute de l’eau chaude, parfois en proportions égales ou réalisé avec un percolateur classique
  • Long black : espresso ajouté à de l’eau chaude (contrairement à l’americano), pour préserver la crema
  • Caffè corretto (dans le sens de corrigé) : avec un peu de liqueur, de la grappa par défaut, mais le barista vous demandera peut-être quel alcool (liquore) vous préférez (brandy, whisky…)
  • Caffè macchiato (tacheté) : avec un peu de mousse de lait
    • Caffè macchiato freddo : avec un peu de lait froid
  • Caffè con Panna : avec de la crème fouettée sur le dessus
  • Caffè Hag : expresso décaféiné (nom dérivé du premier dépositaire du procédé décaféiné Kaffee HAG (Kaffee-Handels-AG), originaire de Brême)
  • Caffè schiumato : avec un peu plus de mousse
  • Caffè in vetro : dans un petit verre
  • Caffè Macchiatone : grand macchiato.
  • Caffè Caldo con ghiaccio : on y verse un cube de glace pour le rafraîchir
  • Caffè Amalfi : avec une écorce de citron
  • Caffè di capra : avec du lait de chèvre (en Sardaigne)
  • Caffè Miniveneziano : long, dans un verre, macchiato, avec un peu de poudre de cacao
  • Caffè doppio (double) : noir, fort et allongé
  • Caffè doppio in tazza grande : double expresso dans une grande tasse
  • Caffè latte (café au lait) : un grand bol de lait chaud avec un peu de café. Le petit déjeuner familial classique italien ; on y trempe généralement des petits biscuits.
  • Caffè alla Nutella : avec une pointe de Nutella
  • Café frappé : expresso, sucre, vanille et glace passés au coquetelier/shaker
  • Cappuccino : expresso dans une grande tasse coiffé d’une mousse de lait montée à la vapeur et saupoudré de cacao

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :